Maurice-Elie Sarthou (1911-1999)

22 March 2014 - 29 June 2014

  • slider_sarthou_1
  • slider_sarthou_2
  • slider_sarthou_3

Exposé à partir de 1955 à la galerie Marcel Guiot à Paris, année où il reçoit le Prix de la Critique, Maurice-Elie Sarthou (1911-1999) est l’un des représentants de la nouvelle École de Paris des années 1950. Formé aux Écoles des Beaux-Arts de Montpellier et de Paris, remarqué par les grandes collections muséales françaises dès ses débuts en peinture, ce paysagiste aux tendances abstraites a représenté avec vigueur les paysages sétois, la Provence, les Alpilles et la Camargue. Il partageait son travail entre ses deux ateliers de Sète et de Paris.

En partenariat avec le musée Toulouse-Lautrec d’Albi, dont l’accrochage se concentre sur le thème de l’eau (12 octobre 2013 - 5 janvier 2014), l’exposition du musée Fabre de Montpellier Agglomération, qui avait consacré, en 1968 une exposition au peintre, s’articule autour du don, en 2005, de la toile Le Grand Incendie, de 1977, véritable exploration de la couleur et de ses puissances expressives.

L'exposition est conçue à la manière d'une rétrospective, et aborde toutes les étapes de création de l'artiste, depuis ses premières créations, couronnées par plusieurs prix dans les années 1950 jusqu'aux compositions les plus flamboyantes, ainsi que ses aquarelles, carnets et lavis.